Logo - CAB - Centre d'Art Bastille - Grenoble
acceuil du site
Présentation du Centre d'Art Bastille
Expositions en cours
Expositions passées
Multiples et badges d'artistes
Services des publics
Mécénat et partenariat
Téléchargements
Liens et réseaux sociaux
Contact
 
Le centre d'art bastille est ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h.
Bienvenue au cab - centre d’art bastille !
Le centre d’art bastille (cab) est un centre d’art contemporain, situé au cœur de la Bastille de Grenoble, fort militaire édifié entre 1823 et 1848 auquel on accède par l'un des plus ancien téléphérique urbain au monde.
Installé dans des casemates voûtées en pierre de tailles, le cab vous fera découvrir ou redécouvrir, à travers une programmation annuelle d’expositions personnelles et collectives, la richesse et la diversité de l’art contemporain international.
Mais le cab, ce n’est pas seulement une architecture atypique qui renouvelle le regard que l’on porte sur la création contemporaine, c’est aussi une équipe disponible qui accompagne chaque visiteur qui le souhaite dans sa découverte des expositions en jouant la carte de l’intermédiation entre expérience artistique et public.
 
   

Depuis son ouverture, le centre d'art bastille nécessite un budget de fonctionnement de l'ordre de 90000 euros. Or nos recettes et nos subventions ne nous fournissent que 75 % de nos besoins réels. Nous devons donc trouver chaque année près de 15000 euros pour assumer nos missions de centre d'art auprès de donateurs privés.
Etant reconnu d'intérêt général, le cab peut recevoir des dons défiscalisables de la part de particuliers et d'entreprises. Tout donateur particulier peut bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66% de son don dans la limite de 20% de son revenu imposable. Un particulier qui décide de verser 200 euros au cab bénéficiera d'une réduction d'impôt de 66%, soit 132 euros. Le coût réel de son don sera de 68 euros.
Vous pouvez ainsi faire un don au cab de 10, 15, 20, 50, 100 euros ou plus et bénéficier d'une réduction d'impôt. Ce don vous permet aussi de "cibler" vos impôts au bénéfice d'une activité choisie. En contrepartie, vous recevrez un reçu fiscal à joindre à votre déclaration d'impôt.
Vous pouvez aussi adhérer au centre d'art bastille et ainsi apporter votre soutien d'une manière différente : l'adhésion ne coûte que 10€ et vous donne accès aux expositions en avant première.

 
Faire un don à l'association
 
Vous pouvez aussi adhérer au centre d'art bastille et ainsi apporter votre soutien d'une manière différente ça ne coûte que 10 €.
 
   
   
Liste des œuvres vendues au profit du centre d’art bastille  
   
   

• Thomas Julier & Nick Oberthaler
The blackbird must be flying
12 octobre - 4 janvier 2014
Vernissage brunch le 11 octobre à 11h
Portes ouvertes dans le cadre des journées art contemporain
Samedi 11 et dimanche 12 octobre

Jerusalem In My Heart Concert Performance
Jeudi 30 octobre à 20h30

Treize strophes, autant d’histoires et de situations toutes reliées par le symbole du merle. Ce n’est pourtant pas de cette symbolique que Nick Oberthaler et Thomas Julier s’inspirent pour leur exposition commune. Ce qui les a intéressés dans ce poème de Wallace Stevens, c’est cette manière dont l’auteur superpose par cercles concentriques, l’on pourrait dire par couches, sa narration, reliant la nature évoquée au commencement à la société humaine avant de revenir à son point de départ, l’environnement neigeux rare évoqué dans la première strophe. Si chaque part du poème possède sa propre règle d’écriture, toutes pointent à chaque fois dans la direction du merle, élément focal de ces histoires. Ainsi chacune des treize manières de regarder ce merle semble comme une réalisation nouvelle de l’imagination poétique de son auteur. (Suite)

 

   
• Hugo Scibetta
Project room
12 octobre - 4 janvier 2014
Vernissage brunch le 11 octobre à 11h
Portes ouvertes dans le cadre des journées art contemporain
Samedi 11 et dimanche 12 octobre

Jerusalem In My Heart Concert Performance
Jeudi 30 octobre à 20h30

Dans la droite ligne de ses recherches plastiques, l’exposition conçue par Hugo Scibetta s’empare de la notion d’image et d’exposition pour les déconstruire afin d’en appréhender le fonctionnement. Il a ainsi choisi de présenter un temps de pause dans son processus de travail, comme un entre deux entre la matière et le temps. Matière des images qui sont ici décomposées et recomposées pour n’en retenir que l’étude. Temps arrêté de la composition dans l’espace, comme un arrêt sur image justement, comme un retour en arrière vers les origines de la scénographie. L’on pourrait presque dire qu’il agit ici comme un archéologue de sa propre démarche, présentant un espace de fouille tant physique que mental où le visiteur s’égare, à la recherche des origines d’un travail concentré sur la construction d’une nouvelle matérialité à l’œuvre à l’heure de l’art post-internet.

 

 
   
   
Inscription à la newsletter du CAB  
   
centre d'art bastille - Site sommital de la Bastille - Fort de la Bastille - Grenoble - Tél : 04 76 54 40 67 -