Logo - CAB - Centre d'Art Bastille - Grenoble
acceuil du site
Présentation du Centre d'Art Bastille
Expositions en cours
Expositions passées
Multiples et badges d'artistes
Services des publics
Mécénat et partenariat
Téléchargements
Liens et réseaux sociaux
Contact
 
Le centre d'art bastille est ouvert du mardi au dimanche de 11h à 18h.
Bienvenue au cab - centre d’art bastille !
Le centre d’art bastille (cab) est un centre d’art contemporain, situé au cœur de la Bastille de Grenoble, fort militaire édifié entre 1823 et 1848 auquel on accède par l'un des plus ancien téléphérique urbain au monde.
Installé dans des casemates voûtées en pierre de tailles, le cab vous fera découvrir ou redécouvrir, à travers une programmation annuelle d’expositions personnelles et collectives, la richesse et la diversité de l’art contemporain international.
Mais le cab, ce n’est pas seulement une architecture atypique qui renouvelle le regard que l’on porte sur la création contemporaine, c’est aussi une équipe disponible qui accompagne chaque visiteur qui le souhaite dans sa découverte des expositions en jouant la carte de l’intermédiation entre expérience artistique et public.
 
   

Depuis son ouverture, le centre d'art bastille nécessite un budget de fonctionnement de l'ordre de 90000 euros. Or nos recettes et nos subventions ne nous fournissent que 75 % de nos besoins réels. Nous devons donc trouver chaque année près de 15000 euros pour assumer nos missions de centre d'art auprès de donateurs privés.
Etant reconnu d'intérêt général, le cab peut recevoir des dons défiscalisables de la part de particuliers et d'entreprises. Tout donateur particulier peut bénéficier d'une réduction d'impôt égale à 66% de son don dans la limite de 20% de son revenu imposable. Un particulier qui décide de verser 200 euros au cab bénéficiera d'une réduction d'impôt de 66%, soit 132 euros. Le coût réel de son don sera de 68 euros.
Vous pouvez ainsi faire un don au cab de 10, 15, 20, 50, 100 euros ou plus et bénéficier d'une réduction d'impôt. Ce don vous permet aussi de "cibler" vos impôts au bénéfice d'une activité choisie. En contrepartie, vous recevrez un reçu fiscal à joindre à votre déclaration d'impôt.
Vous pouvez aussi adhérer au centre d'art bastille et ainsi apporter votre soutien d'une manière différente : l'adhésion ne coûte que 10€ et vous donne accès aux expositions en avant première.

 
Faire un don à l'association
 
Vous pouvez aussi adhérer au centre d'art bastille et ainsi apporter votre soutien d'une manière différente ça ne coûte que 10 €.
 
   
   
Liste des œuvres vendues au profit du centre d’art bastille  
   
   

• Le geste des matériaux
6 juillet - 28 septembre
Vernissage le 5 juillet à 18h
Avec Laetitia Badaut Haussmann, Vanessa Billy, Samuel François, Vincent Ganivet, Zacharia Hamideche, Perrine Lacroix, Laurent Le Deunff, Vincent Mauger, Nicolas Momein, Justin Morin, Gavin Perry et Olve Sande.
Portes ouvertes dimanche 6 juillet.
Visite en présence du commissaire de l’exposition dimanche 6 juillet à 14h30.


Une œuvre nait d’une intention, celle de l’artiste. Cette intention se traduit alors en matériaux et en gestes. Si l’on se rapporte à Gaston Bachelard, c’est en effet du contact répété à la matière que nait la forme. Ce serait la manipulation de la matière et donc le geste qui donnerait naissance à l’œuvre. Ici, ce serait les parpaing, brique, bois, résine, placoplatre, plastique, carton, ciré de pêche que ces artistes manipulent qui donneraient naissance à leurs œuvres. Des matériaux bruts, industriels, loin de la noblesse à l’œuvre dans la sculpture ou la peinture classique. L’on peut alors se poser cette question : en quoi ces matériaux sont-ils constitutif du travail de ces artistes?
La manipulation des matériaux utilisés témoigne d’une intention, d’une volonté propre à l’artiste, la présence de ce geste producteur contribuant à la définition de la responsabilité de l’artiste. Ce geste n’est pas seulement un moyen de transformer le monde, il est aussi un moyen de communiquer, mais sa relation avec l’état de fait qu’il décrit est complexe et dépasse la simple représentation. De ce geste productif et de ce geste communicant nait alors une valeur esthétique, sociale ou transcendantale. L’écart entre l’œuvre et le geste représente ainsi l’espace de liberté incompressible de l’artiste, la part de l’imaginaire et de la création qui reste inaccessible mais qui en remodèle les contours.
Les matériaux, le geste, l’intention se fondent alors en une plasticité du corps et de l’esprit résultant du rapport spéculaire de l’artiste à son milieu.

 
   
   
Inscription à la newsletter du CAB  
   
centre d'art bastille - Site sommital de la Bastille - Fort de la Bastille - Grenoble - Tél : 04 76 54 40 67 -